S'abonner au flux RSS

Terroir et Cépage

 Terroir et Cépage 


 Nos cépages


Les vignes sont orientées plein Sud, à une altitude variant de 200 à 350 mètres selon les parcelles, sur des côteaux schisteux présentant de fortes pentes.  L’encépagement est traditionnel, composé essentiellement de grenache noir, carignan noir, syrah, mourvèdre, cinsault pour nos vins AOC Faugères rouge et rosé, et roussanne et rolle (ou vermentino), pour les AOC Faugères blanc.


 




 Notre terroir

 



 Le schiste



Nos schistes se sont formés à la fin de l'ère primaire, au Viseen il y a entre -330 et -300 millions d'années. A cette époque une très grande chaine de montagne, la chaîne Hercynienne existait (de dimension comparable à l'Himalaya) et en bordure de cette chaine de montagne se trouvait une mer avec des fosses marines très profondes comme les fosses que l'on trouve près du Japon ou de la côte ouest de l'Amérique du sud.
Au fond de ces fosses s'accumulaient les matériaux arrachés aux montagnes voisines : des particules d'argiles très fines et à d'autres moments des grains de sable.
Ces dépôts qui se sont accumulés pendant 30 millions d'années ont été enfouis en profondeur dans la croute terrestre par les mouvements des plaques, compressés et chauffés très fort : les argiles sont devenus des schistes qui se délitent en feuillets et les sables sont devenus des grès. Ensuite pendant les 300 millions d'années suivantes ces formations ont été remises à la surface, les couches ont été relevées à la verticale parfois et à nouveau fracturées par ces mouvements pour aboutir à leur aspect actuel.
Nos schistes n'ont pas été autant compressés que d'autres, et on dit qu'ils sont d'origine sédimentaire car les minéraux de départ sont pratiquement restés les mêmes.
Tout ceci nous donne des sols formés d'une matrice argileuse qui nourrit la vigne, retient l'eau en profondeur, avec des cailloux formés par les blocs de grès. L'inclinaison des couches (ça s'appelle le "pendage des couches") permet aux racines de s'immiscer dans la roche, d'agrandir les fissures et aller chercher eau et nourriture en profondeur. Les sols ne dépassent guère 50 cm de profondeur et sont de ce fait peu fertiles et fragiles. L'ensemble est très homogène légèrement incliné vers le sud, situé en balcon sur la plaine de grès fertiles de la plaine Biterroise. On peut y produire de très grands vins, avec un bel équilibre fraicheur/alcool, des tannins très soyeux dès leur jeunesse, des arômes de fruit et de garrigues complexes et bien sûr aptes à vieillir dans une bonne cave.

Source : JC Bousquet et Association des Terroirs de schiste